Définition du cloud hybride:

Un cloud hybride est un écosystème qui va prendre en son sein divers environnements cloud afin de pouvoir réunir à la fois des infrastructures cloud publiques et privées. Pour être considéré véritablement hybride, ces environnements doivent être étroitement connectés pour fonctionner comme une infrastructure unifiée. La plupart des déploiements de cloud hybride incluent au moins une composante de cloud public.

Le cloud hybride peut être comparé à une voiture hybride. Les voitures hybrides marient deux technologies distinctes: un moteur à essence par exemple et un moteur électrique. Chacun de ces systèmes fonctionne de manière très différente, avec ses avantages et inconvénients respectifs. Cependant, lorsque ces deux technologies sont combinées, le résultat est une voiture qui surpasse en performance chacune des technologies seules. De manière similaire, les cloud hybrides rassemblent les avantages de plusieurs environnements cloud pour une efficacité et une fonctionnalité améliorée.

Une approche de cloud hybride promeut la mobilité des charges de travail, ce qui permet aux applications de fonctionner de manière cohérente au sein de différents environnements. En conséquence, une seule plateforme informatique peut s’étendre sur plusieurs clouds et maintenir une communication fluide avec eux. Tous les environnements de cloud hybride doivent remplir les conditions suivantes;

  • Etre flexibles et capables de fournir rapidement de nouvelles ressources
  • Stocker les ressources informatiques en un pool centralisé
  • Etablir des connexions entre plusieurs serveurs via un réseau
  • Permettre la migration de charges de travail d’un environnement à un autre
  • Intégrer un outil de gestion unique
  • Automatiser l’orchestration des processus pour une gestion efficace

Pourquoi optez pour le cloud hybride?

Il n’y a pas une journée ou il n’est pas évoqué le terme de transformation digitale. Elle permet:

  1. D’améliorer la compétitivité des entreprises
  2. D’automatiser les processeurs
  3. De renforcer l’agilité
  4. De renforcer la productivité

Le cloud hybride contribue à toutes ces évolutions. Plutôt que d’investir dans des serveurs ou infrastructures en interne, le cloud permet rapidement et facilement d’accompagner les évolutions des entreprises. Quelques exemples de cloud, SaaS, IaaS, PaaS:

Les avantages du cloud hybride

Les avantages principaux du cloud hybride sont l’agilité et la sécurité. La réactivité face aux changements rapides est un principe fondamental du business digital. La combinaison de cloud publics/privés et de ressources sur site peut aider votre entreprise à gagner en agilité et à renforcer son avantage concurrentiel. En effet le cloud hybride confère aux entreprises un avantage concurrentiel en optimisant leurs coûts informatiques, en améliorant la continuité des activités et en facilitant l’innovation grâce à une gestion efficace des ressources informatiques.

En matière de sécurité: les infrastructures cloud bénéficient de solides mesures de protection. Cependant, dans un environnement ouvert, la moindre faille peut mettre en péril la sécurité de vos données. C’est pourquoi, en plus de l’adoption du cloud, il est impératif de mettre en œuvre une politique de confiance zéro (zero trust) et la mise en place de firewall, antivirus, etc… pour garantir la sécurité de vos informations.

 

La flexibilité et l’élasticité: pour l’exploitation des données ou d’applications du cloud privé, il est plus aisé de faire face aux variations de la charge de travail en faisant appel aux ressources disponibles sur le cloud public. Cela vous permet d’adapter vos besoins en ressources, qui ce soit en les augmentant ou en les réduisant selon les exigences du moment.

 

L’optimisation des coûts: s’appuyer en partie sur le cloud public permet de limiter le coût de l’infrastructure locale avec à la clef moins de machines, moins de maintenance. De passer, pour certaines applications, de l’achat de licence à l’abonnement.

 

Une plus grande variété de technologies: via un cloud public, une entreprise peut inclure des technologies qu’il n’est pas pratique de faire fonctionner dans un cloud privé, comme le traitement de grosses données.

Des sauvegardes ou un cloud en miroir pour éviter les temps d’arrêt: si un cloud s’effondre ou est inutilisable, une entreprise peut compter sur l’autre cloud, ce qui permet d’éviter les interruptions de service. Cette redondance, telle qu’elle est, est également présente dans les déploiements multicloud. Cela constitue un autre avantage majeur, garantissant ainsi une haute disponibilité.

Quelle est la distinction entre un cloud hybride et un cloud multicloud ?

La distinction entre un cloud hybride et un multicloud est fondamentale pour comprendre les stratégies d’infrastructures informatique d’aujourd’hui. Un déploiement multicloud consiste à intégrer plusieurs cloud publics dans une seule architecture, offrant une diversité de ressource de cloud issues de différents fournisseurs. En d’autres termes, il s’agit d’un mélange de variétés du même type de ressource. comme si l’on combinait différentes sorte de pommes.

D’un autre côté, un cloud hybride combine un cloud public avec un autre environnement, généralement des infrastructures locales. C’est un mariage entre deux types d’environnements, ce qui revient à combiner des pommes et des oranges. Cette approche permet de tirer parti des avantages du cloud public, tels que la scalabilité et l’élasticité, tout en conservant le contrôle des données sensibles dans un environnement local.

Il est important de noter que la frontière entre ces deux concepts peut parfois être floue. Par exemple, un déploiement multicloud peut également être qualifié de cloud hybride s’il intègre plusieurs environnements cloud, en plus de plusieurs cloud publics. De manière réciproque, un déploiement de cloud hybride peut également être considéré comme un multicloud s’il utilise plusieurs cloud publics.

Cette distinction est cruciale pour les entreprises, car elle les aide à concevoir des architectures informatiques adaptées à leurs besoins spécifiques. Les entreprises peuvent ainsi choisir la solution qui leur convient le mieux, qu’il s’agisse de combiner des ressources de cloud homogènes ou de fusionner divers types d’environnements pour optimiser leur infrastructure informatique.

Qu'est-ce qu'un fournisseur de services cloud?

Un fournisseur de services cloud, abrégé en CSP, est une société spécialisée en technologies informatiques qui met à disposition des ressources de calcul adaptables, comme la capacité de traitement, le stockage de données et des applications, accessibles via Internet sur demande. Habituellement, les modèles de services cloud se catégorisent en fonction de leurs types, tels que IaaS (Infrastructure as a Service), PaaS (Platform as a Service) ou SaaS (Software as a Service).

Le marché du cloud regroupe des fournisseurs de toutes formes et tailles. Google Cloud, Microsoft Azure et Amazon Web Services (AWS) sont considérés comme les leaders du marché. Cependant, de nombreux autres fournisseurs plus petits ou spécialisés proposent également des services cloud, parmi lesquels IBM, Alibaba, Oracle, Red Hat, DigitalOcean et Rackspace.

De plus en plus, les entreprises optent pour la combinaison de services cloud provenant de différents fournisseurs au lieu de se cantonner à un seul prestataire pour répondre à leurs diverses exigences. Dans la plupart des cas, ce choix de travailler avec plusieurs fournisseurs cloud permet aux entreprises de sélectionner les fonctionnalités cloud les mieux adaptées à leurs besoins particuliers. Par exemple, différents fournisseurs peuvent se spécialiser dans des domaines spécifiques tels que l’analyse de données et l’intelligence artificielle, ou offrir une meilleure compatibilité avec les infrastructures existantes ainsi que des options de calcul plus étendues.

Conclusion

En conclusion, le cloud hybride se présente comme un environnement stratégique informatique sophistiqué et adaptatif, exploitant une architecture polyvalente pour répondre efficacement aux exigences complexes des entreprises modernes. En combinant habilement diverses solutions de cloud computing, cette approche permet une utilisation stratégique des ressources, tout en favorisant la consolidation des environnements informatiques disparates.

L’architecture du cloud hybride s’appuie sur une infrastructure combinée, mêlant des environnements cloud publics et privés, ainsi que des infrastructures sur site, offrant ainsi une solution d’une grande flexibilité. Les outils de gestion associés au cloud hybride jouent un rôle crucial en automatisant l’orchestration des processus, facilitant ainsi la mobilité des charges de travail entre ces environnements variés.

Cette stratégie se révèle particulièrement précieuse pour les entreprises qui recherchent une optimisation de leurs ressources informatiques, en leur permettant de déployer des charges de travail de manière plus agile tout en garantissant la sécurité et la conformité nécessaires. Le cloud hybride s’avère ainsi être une approche innovante qui harmonise l’utilisation des services de cloud computing dans un paysage informatique en constante évolution. Il incarne la fusion réussie de divers éléments technologiques et se positionne comme un atout essentiel pour les entreprises désireuses de naviguer avec succès dans le monde numérique en perpétuelle mutation.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom

Découvrez Microsoft Azure

Microsoft Azure  est la plateforme applicative en nuage de Microsoft.
Essayez et adoptez la plateforme Cloud Computing de référence.